CHERCHER :

Défi’Planet : ma nuit dans un champignon

defit' planet

champignon interieur

Defit'planet

Non, je ne suis pas sous substance illicite, j’ai bien emmené ma petite famille dormir dans un champignon, un vrai, au cœur de la forêt. Le temps d’une soirée, farfadets et lutins ont été nos voisins. 

Maman, pourquoi les schtroumpfs dorment-ils dans un champignon ? » « Parce que c’est tout rond et tout chaud ! » « J’aimerais tellement faire comme eux … » J’ai alors sorti ma baguette magique, enfin mon ordinateur magique et je me suis lancée dans la recherche d’un hébergement insolite dans la Vienne.

Bienvenue chez les lutins

Mon choix s’est directement tourné vers Défi’Planet qui propose un panel incroyable de logements, entre les cabanes, maisons et châteaux dans les arbres, yourtes, roulottes, maisons de farfadets, mais aussi une maison escargot et bingo des maisons champignons. Des vrais champignons reproduits à très grande échelle. En quelques clics, la maison de rêve de mon petit garçon est réservée.

Le jour J est arrivé, mon n°1 ne sait pas où l’on va. Mon n°2 est trop petit pour me poser des questions, quant à mon mari, il affiche un sourire jusqu’aux oreilles. Les histoires de lutins et de fées, il adore ça ! A peine sorti de la voiture, mon grand garçon ne cache pas sa joie. Il saute dans tous les sens. « Je n’y crois pas, c’est un vrai champignon ! » Impatient, il court jusqu’à l’habitation pour le moins inhabituelle. « Je vais dormir ici, dans la forêt avec des lutins ! » Sa joie est immense et il faudra quelques minutes pour calmer cette ardeur. Il apprécie la surprise et découvre avec attention chaque pièce et mobiliers aux formes singulières. « Les lutins sont très gentils d’avoir construit une maison pour nous ! »

La magie gagne notre soirée. Nous dînons au restaurant Propecia, l’ambiance est calme. Sur le chemin du retour, nous laissons libre cours à notre imagination et racontons des histoires de lutins. Dans notre champignon, chacun rejoint son doux nid. Le décor, fait de bois, est vraiment chaleureux, naturellement, nous nous sentons bien. Le lendemain, de sympathiques lutins ont eu la bonne idée de remplir de viennoiseries notre panier laissé la veille dehors. Mon fils n’en revient pas de cet accueil. Il veut passer tous ses week-ends ici.

Pour démarrer la jour- née, nous avons le choix de faire des activités extérieures, d’aller faire un plongeon à la piscine ou découvrir Défi’Planet. Le choix est unanime, place à l’aventure dans un parc incomparable en Europe.

Protégeons notre nature

Vous aimez la nature alors agissez. Le message est clair à Défi’Planet, la situation est alarmante, nous devons agir pour préserver la terre de nos enfants. Sur 25 hectares, ce parc de loisirs à vocation pédagogique, à pour objectif de sensibiliser les adultes et les enfants aux enjeux de la protection de l’environnement et du développement durable. L’heure est grave, mais il n’est jamais trop tard. Mon n°1 semble concerné, nous, parents, complètement. Nous voilà partis à la découverte d’une ferme avicole et des cultures d’autrefois, de différents continents à travers des habitations et végétations locales. Puis, après avoir passé un sas, nous sommes transportés dans un monde magique habité de farfadets, lutins et petites fées. Tout en chanson, les petits hommes de la forêt expliquent leur quotidien. La fin de l’aventure se termine avec la fée Mélusine qui nous livre une ode à l’eau.

Plus qu’un parc de loisirs, Défi’Planet est une prise de conscience, il offre du rêve et une connexion unique avec la nature.

Lydia De Abreu Sivignon