CHERCHER :

Le boum du baby shower

 

Baby shower

 

Victime des phénomènes de mode, vous avez envie de fêter la naissance du bébé d’un proche. Julie Dusser Badiane vous livre les bons conseils pour réussir cette fête unique et ludique.

Mon petit frère chéri va avoir son premier enfant et j’aurai le privilège d’être sa marraine, quelle joie pour moi ! Victime de la mode et amoureuse des Etats-Unis, je ne pouvais pas imaginer cette naissance sans organiser un baby shower : une fête en l’honneur du bébé et de la maman. Pour m’accompagner dans l’organisation de cet événement, j’ai fait appel à Julie Dusser-Badiane qui tient une agence d’événementielle à Poitiers, “Les jolis jours de Julie”. Avec ses précieux conseils, je vais pouvoir organiser une fête mémorable pour les jeunes parents.

Première étape : les invitations

D’une manière générale, la fête a lieu au 8e mois de grossesse, lorsque la maman commence à en avoir marre d’être un peu trop ronde. L’intéressée peut être au courant de l’événement et choisir elle-même les invités qui partageront ce moment. En fonction du sexe de l’enfant, des invitations colorées sont envoyées par courrier ou par mail. Le ton est donné, le kitch est de la partie. Osez le rose bon- bon et le bleu pastel, c’est une après-midi tendresse qui attend les futurs parents. « En France, nous sommes un peu superstitieux et certains n’aiment pas fêter le bébé avant sa naissance, souligne Julie Dusser-Badiane. De ce fait, nous optons plutôt pour une fête détente et joyeuse pour la maman. Nous invitons le papa et la gente masculine peut également être de la fête. Le jour J, chaque invité s’habille sur son 31, il vient avec un présent pour le futur bébé ou pour la maman. »

Deuxième étape : l’organisation

Fille ou garçon, la décoration prend en compte le sexe de l’enfant. Bien sûr, une couleur neutre ou un thème peuvent être choisis si les parents veulent la surprise à la naissance. « Le lieu sélectionné prend des allures de grande fête. Il ne faut pas lésiner sur la décoration, banderoles baby shower, ballons colorés, confettis, il faut que cela reste mémorable. » Pour le goûter, là encore on fait dans l’excès : bonbons, sucette en forme de tétines, marshmallows, macarons et bien sûr cupcakes sont des incontournables, mais un baby shower ne se fait pas sans son diaper cake, traduisez le gâteau de couche. « C’est la pièce maîtresse de la fête. Elle est réalisée avec de vraies couches agrémentées de petits cadeaux pour le bébé ou la maman, tels que des biberons, tétines, des produits soins, des livres … »

Troisième étape : place aux jeux

Le baby shower est une fête où s’amuser comme des enfants est totalement permis. « L’objectif est de dédramatiser la fin de la grossesse et l’accouchement. On oublie les tracas quotidiens pour se divertir comme des petits fous. » La circonférence de la future maman est le jeu traditionnel de la fête. A l’aide d’un ruban, chaque invité doit deviner le tour de ventre. « C’est très drôle et nous sommes souvent bien loin de la réalité. Ensuite, les parents sont mis à l’épreuve avec un test de pose de couches, mais les yeux bandés pour reproduire la nuit. Là aussi, la bonne humeur est assurée. La fête se poursuit avec la dégustation de petits pots et le but est de retrouver les aliments utilisés. Pas facile. » Vous l’aurez compris, l’heure est à la légèreté et à la détente. Parents, familles et amis sont heureux de partager ce moment et comme le souligne Julie Dusser-Badiane : « C’est un événement encore rare chez nous, alors forcément il marque les esprits. »

Lydia De Abreu

 

Info Plus

Julie Dusser Badiane via sa société “Les jolis jours de Julie” vous aide à organiser le baby shower de vos rêves. Contact : 06 98 16 53 56 ou julie@jourj-evenement.fr.
Pour approfondir le sujet rendez-vous sur le portail babyshower.fr. Et vous souhaitez organiser vous-même la fête, le site www.themadeco.fr propose des packages complets.