CHERCHER :

Les 1001 perles de Bleu Framboise

bleu framboise

C’est une petite boutique pleine de couleurs, avec mille et un trucs. A Bleu Framboise, certains ressortent avec quatre perles pour des boucles d’oreilles, d’autres emmènent 17 pelotes de laine verte pour un pull à capuche.

La boutique propose aussi des boutons, tissus liberty, fermoirs, chaînes, pin’s, rubans, tissus thermos-collants, fils … « Nous avons plein d’accessoires rigolos : pour s’amuser, customiser un vêtement, tricoter … Se changer les idées tout simplement ! », explique Estelle Coldeboeuf, la responsable du magasin. Bleu Framboise vient d’ouvrir ses portes au 36 rue Gaston-Hulin à Poitiers. C’est le cinquième magasin que Rachelle Moniot, la gérante, crée sous la même enseigne et sur le même concept. Le premier du genre a été inauguré à Royan en 2006. Il y a eu ensuite Saintes (en 2007), Angoulême (en 2011) et Limoges (en 2012). « C’est une entreprise familiale. Je travaillais déjà pour la société sur Angoulême. A chaque fois l’implantation est réfléchie, évaluée. Nous pensons qu’il y a une demande sur Poitiers. Ouvrir un boutique, c’est à chaque fois différent. Il faut s’adapter au tissu local. »

Créer soi-même

Tout est à portée de main pour faire un montage, créer un bijou à partir d’un bouton et d’une broche, faire ses premiers points sur une écharpe. « Tous les salariés vien- nent d’horizons très différents – j’étais moi-même esthéticienne – mais, nous avons tous la passion de bricoler, coudre, de créer soi-même. Entre deux clients, nous pouvons fabriquer une bague, des mitaines … c’est aussi l’avantage », s’amuse Estelle Coldeboeuf. Les salariés ont ainsi conçu des fiches explicatives pour la confection d’un gilet, de chaussons, d’une robe. Toutes les étapes sont expliquées pas à pas, avec photos à l’appui.
« Les clients viennent chercher une idée, un conseil. Nous ne faisons pas de cours, mais si quelqu’un est bloqué avec un tricot, qu’elle n’hésite pas à passer et souvent nous débloquons la situation. »