CHERCHER :

Mettre a l’honneur les saveurs regionales

Claude Guignard

Chateau

Avec le guide des Tables gourmandes de Poitou-Charentes, les restaurateurs souhaitent mettre en avant leur savoir-faire et une image positive de la région entre terre et océan.

Chaque année, les Tables gourmandes de Poitou-Charentes éditent un petit guide « Itinéraire gourmand ». Il répertorie les 41 restaurants, sert de base et rassemble les meilleurs couverts que la région peut offrir. « Cette association a débuté il y a 20 ans, en Charente-Maritime, explique Claude Guignard, président et chef à La Belle Etoile à Niort. C’est aujourd’hui la seule association de gastronomie qui rayonne sur les quatre départements. »

Défendre la gastronomie régionale

Les restaurants sont choisis selon leur reconnaissance par un grand guide national. Ils ont déjà été sélectionné et remarqué par Le Michelin et ses étoiles, Gault et Millaut avec ses fourchette ou sa grande toque, Bottin et gourmand par ses bibs ou étoiles. « Nous ne faisons pas de distinctions entre les châteaux et les bistrots gastronomiques, seul compte le classement dans un de ces trois guides et leur volonté de nous rejoindre. Notre but est ensuite d’avoir plus de visibilité au niveau régional, une certaine reconnaissance. » Ils ont par exemple éta- bli un restaurant gastronomique au salon de l’agriculture. Tous les jours un chef différent élaborait un menu. L’association sera aussi présente au carrefour des métiers de bouche à Niort.

« A travers nos tables, nous voulons aussi promouvoir les produits régionaux. Cognac, huîtres, moules, viande parthenaise, le but est de mettre en avant les produits locaux, de reconnaître notre patrimoine. Chacun a son identité, mais nous privilégions les produits frais et de qualité pour donner une image forte du Poitou-Charentes. » Dans chaque présentation de restaurant, le gourmand peut ainsi voir les spécialités à déguster. « Nous voulons avant tout faire et partager de bons plats, affirme le chef. Nous souhaitons nous faire plaisir en cuisine et faire découvrir de nouveaux produits à tous. Il y a tous les prix, tous les styles, mais c’est avant tout notre cuisine gourmande qui prime. »

Voyage en Poitou-Charentes

Ainsi, avec 21 restaurants c’est en Charente- Maritime que le gourmand pourra trouver le plus de tables reconnues. Des huîtres de Marennes pochées et son céleriananas du Château de Mirambeau, à la poire au cognac Hennessy, accompagné de son lait glacé à la cardamome et de son parfait yaourt de la Table de Marion à Saintes, en passant par le tempura de langoustines, ses crevettes, légumes et laque d’épices de La Suite à La Rochelle, il y a de nombreuses propositions allé- chantes dans le département. Viennent ensuite les neuf restaurants de la Charente. La Ruelle à Angoulême propose un lapin Rex farci aux langoustines, Thierry Verrat à La Ribaudière à Bourg-Charentes met en avant son tronçon de sole de la Cotinière, rôti en croûte de truffe noire, servis avec des ravioles de cerfeuil tubéreux.

Dans la Vienne, six restaurants ont bien voulu apparaître sur ce guide. Cela va du Saint-Roch à La Roche-Posay, au Vingélique à Poitiers en passant par le Château de Périgny à Vouillé.

Enfin les Deux-Sèvres, ne compte que quatre tables dont celui du président des Tables gourmandes. Avec lui, le gourmand retrouvera Le Central à Coulon, Mélane à Niort et Les Glycines à Melle.

Bonne dégustation sur les chemins de Poitou- Charentes …

A savoir :

Pour retrouver toutes les informations, le guide est distribué dans les restaurants participants et dans les offices de tourisme. La liste est aussi disponible sur le site : www.tablesgourmandes.com.