CHERCHER :

N. Leroy et Y. Lecoq illumineront Poitiers

nolwen leroy

Bal Canapelli

Poitiers Eclats d’été propose deux têtes d’affiche cette année : Nolwenn Leroy et Yves Lecoq. Les festivités débuteront en juin pour s’étirer jusqu’en septembre, des animations gratuites pour se détendre.

Nolwenn Leroy sera en concert sur la Place Leclerc le 29 août et Yves Lecoq, la voie des Guignols, sera au Parc de Blossac pour son « Impolitic show » le 8 août. Ce sont les deux têtes d’affiche du festival Poitiers Eclats d’été. Et tous les spectacles sont gratuits.

« Nous avons le même budget que l’an dernier soit 150 000 euros, mais les coûts ont augmenté pour la technique : les régisseurs, la lumière et la sécurité, explique Magali Barc, élue à la mairie de Poitiers en charge de l’animation. Cette contrainte nous oblige à programmer moins de têtes d’affiche. » Le festival a été vendu, l’an dernier, comme un évènement qui doit faire briller Poitiers, capitale régionale, avec des artistes connus nationalement. Alors question : la programmation 2013 ne va-t-elle pas décevoir ? « Peut-être, répond Magali Barc, mais nous avons consacré le même budget et le festival, avec les festivités du 14 juillet, propose cinq rendez-vous gratuits.»Il y a aussi«Les Bistrots de l’été » dans les maisons de quartier de Poitiers qui débutent le 28 juin et « Passeurs d’images » qui propose 16 films projetés en plein air.

Toujours quelque chose à faire

Poitiers ne doit pas être une ville morte l’été avec les étudiants qui s’en vont soit un quart de la population de la ville en moins. « L’agenda doit pouvoir proposer deux ou trois propositions dans la semaine aux Poitevins et aux touristes », appuie Magali Barc.

« Les Bistrots de l’été » irriguent tous les quartiers de la ville. Le coup d’envoi est le 28 juin avec “1,2,3 Soleil” à Poitiers Sud qui fête les enfants : il y aura des animations à partir de 16 h, un pique-nique, un bal et puis du cinéma en plein air avec le film d’animation « Un monstre à Paris. » Au total 10 bistrots de l’été sont prévus.

Pour « Passeurs d’images », 16 projections de films en plein air sont prévues avec 11 films différents dont « Il était une fois dans l’Ouest » ou « Intouchables ».

Les classiques des soirs d’été poitevin

Chaque soir de l’été, l’église Notre-Dame-la-Grande s’enflamme sous les projecteurs. La façade du bâtiment s’illumine avec les Polychromies, elle prend vit. L’église apparait alors comme peinte par les projecteurs de couleurs. Il y a aussi tous les samedis des promenades à la tombée des étoiles dans le centre-ville de Poitiers. Elles permettent de découvrir la ville la nuit.

Cette programmation culturelle fait vivre Poitiers l’été avec sa diversité de propositions c’est-à-dire musique, cinéma et la mise en valeur du patrimoine. Mais cette année « Poitiers Eclats d’été » brille moins que l’an dernier et manque peut-être de lumière.