CHERCHER :

Typhanie Soulat : miss Poitou-Charentes 2012

miss poitou-charentes 2012

miss poitou-charentes

Typhanie Soulat représentera la région Poitou-Charentes lors de l’élection de Miss France 2013, le 8 décembre prochain à Limoges. Pour l’étudiante de 21 ans, c’est déjà une belle aventure.

C’est le hasard qui a conduit Typhanie Soulat, sur les podiums de Miss France. « Je prenais un café à la fac de Poitiers, quand une femme m’a abordée pour me donner des papiers d’inscriptions à l’élection de Miss Vienne Val de Gartempe », se rappelle-t-elle. « Au départ, je me méfiais et je n’osais pas m’inscrire, finalement je ne regrette pas d’avoir répondu positivement. »

Typhanie Soulat est élue en 2011 Miss Vienne et deuxième dauphine de Miss Poitou-Charentes. Ce dernier titre lui permet de se présenter cette année à l’élection régionale où elle est élue le 22 septembre dernier.

La nouvelle miss Poitou-Charentes peut compter sur le soutien de sa famille, notamment ses deux jeunes sœurs âgées de 16 et 20 ans et son petit frère de 9 ans. « Il a absolument voulu toucher la couronne quand je suis rentrée à la maison après l’élection. » Sa maman originaire de la Guadeloupe est aussi émue. Elle suit de près l’aventure de sa fille. Sans surprise, toute la famille sera à Limoges, le 8 décembre, pour suivre l’élection de Miss France.

Un rêve de princesse

Petite, Typhanie Soulat suivait à la télévision les élections de Miss France, elle s’amusait à faire des pronostics sur des petits papiers. « Pour l’élection de Sophie Thalmann, en 1998, je ne me suis pas trompée », se souvient-elle. Pour cette année, elle a aussi fait des petits papiers. « Je me vois dans les douze dernières, c’est mon objectif, mais je sais que ça va être difficile. » Aujourd’hui Miss Poitou-Charentes s’entraîne avec ses sœurs pour la présentation qu’elle fera le jour J. « Je dois donner mes valeurs avec le sourire et le plus naturellement possible. Mes sœurs me donnent des conseils. J’ai pensé à elles sur scène lors de Miss Poitou-Charentes et ça m’a porté chance. »

Une belle aventure

Pour se préparer à ce grand événement, la jeune miss et les trente-deux autres participantes se sont retrouvées à Paris pour rencontrer les partenaires beauté et la presse, puis elles se sont envolées pour plusieurs jours à l’Ile Maurice. Enthousiasmée par cette belle aventure, Typhanie Soulat veut se donner à fond le 8 décembre même si elle confie être discrète. « Sur scène, je veux avoir de la présence et être sûr de moi. » Pour cela elle compte sur sa passion la danse pratiquée à Poitiers. Le Modern Jazz et depuis peu le Bollywood. « Mon objectif est de respecter les consignes lors des passages sur la scène, de se tenir droite et d’être naturelle. »

Miss Poitou-Charentes vit à fond cette aventure sans se projeter comme elle le dit. Après, c’est au public et au jury avec son président Alain Delon de choisir et de voter. Souhaitons-lui bonne chance !

SON PARCOURS

Typhanie Soulat , 21 ans, vit à Fontaine-le-Comte près de Poitiers depuis qu’elle a dix ans. Elle a passé son bac ES au Lycée des Feuillants. En ce moment, elle ne revient en Vienne que le week-end. La semaine, elle est à Paris où elle suit une licence des métiers, des arts et de la culture. Elle a déjà en poche une licence de Lettres parcours Science Po qu’elle a obtenu à Poitiers. Thyphanie a choisi sa voie, elle voudrait travailler dans la production artistique. La jeune poitevine connaît la musique, elle était bénévole au Théâtre auditorium de Poitiers et a fait un stage au Centre socio-culturel de Beaulieu. Ses valeurs sont l’ouverture d’esprit, la tolérance, les relations humaines et la confiance.

Son interview sur Cherie FM